Donateur

Louvre, Paris, France

Louvre, Paris, France

Manufactures de Sèvres. Circa 1839-1840. Hard paste. D. 0,242 m.

Plate -Châlons-sur-Marne Cathedral- from the “Service de la table du roi Louis-Philippe aux Palais des Tuileries” called Petites Vues de France

Gift of Christophe Huchet de Quénétain, Paris, 2003.

Musée du Louvre, Paris, inv. OA 12121.

Commentaire & Revue de presse

Daniel Alcouffe, conservateur général honoraire des Musées français, 29 décembre 2003 :

“Les membres de nos instances ont vivement apprécié à la fois la qualité de l’objet et la générosité de votre geste. Permettez-moi au nom du département, de vous assurer de notre très vive gratitude.”

Francine Marianni-Ducray, directrice des musées de France, 27 avril, 2004 :

“Monsieur, J’ai le plaisir de vous confirmer que Monsieur le ministre de la Culture et de la Communication a accepté avec reconnaissance votre don en faveur du musée du Louvre. […] Je vous remercie très vivement de votre générosité et vous prie d’agréer, Monsieur, l’expression de ma considération distinguée et de ma gratitude.”

Anne Dion-Tennenbaum, conservateur en chef au département des Objets d’art du Musée du Louvre, « Acquisitions », La Revue des musées de France, Revue du Louvre, octobre 2004, n°4, p. 100 :

“Manufactures de Sèvres. 46 Assiette du service des « Petites vues de France ». 1839-1840. Porcelaine dure. D. 0,242. Inv. OA 12121. Don de M. Christophe Huchet de Quénétain. Cette assiette fait partie du service des « Petites vues de France », destiné à la table de Louis-Philippe aux Tuileries. Le marli à fond bleu agate est orné d’une frise de palmettes en or, bordée à l’extérieure d’une petite frise de laurier, et à l’intérieur de bâtons et de perles. Autour du médaillon central court une bordure de grecques. Le cartel est occupé, comme l’indique la légende par une vue polychrome de la cathédrale de Châlons-sur-Marne. Ce service à dessert fut commandé par Louis-Philippe; la première livraison eut lieu en 1833, et plusieurs suivirent pendant tout le règne; en 1846 encore, des assiettes furent présentées à l’exposition des produits des manufactures. La plupart des paysages furent peints par Langlancé, actif à Sèvres de 1807 à 1845, comme l’assiette représentant le château de Nantes, datés de 1832, et conservée au musée national de la céramique de Sèvres. Le département des Objets d’art possédait jusque-là des exemples du service forestiers et du service des pêches, et cette assiette vient utilement enrichir la collection des différents services de la manufacture de Sèvres. A.D.T.”

National Gallery of Canada, Ottawa

National Gallery of Canada, Ottawa

Jean-Baptiste Greuze

Pierre-Étienne Moitte (1722-1780)

Le geste napolitan, 1763 
Gravure su papier ivoire
43.4 x 49.5 cm; plate: 41.6 x 48.4 cm

Don Christophe Huchet de Quénetain, Paris, 2003
Musée des beaux-arts du Canada, Ottawa, inv. 41260

Commentaire & Revue de presse

Pierre Théberge, directeur de la Galerie Nationale du Canada, 10th September 2003 :

“Au moment de l’acquisition de l’Etude d’une tête de vieille femme pour Le geste napolitain par Greuze, vous nous avez fait don de la gravure correspondante par P.-E. Moitte. Je souhaite, par la présente, vous remercier d’avoir contribué de si belle manière à l’enrichissement de notre collection d’œuvres sur papier.”

Musée Louis-Philippe, Eu, France

Musée Louis-Philippe, Eu, France

Secrétaire en armoire à abattant

Chêne, noyer, marbre, bronze doré

Paris, circa 1830

Hauteur : 140 cm, Largeur : 96 cm, Profondeur : 41,5 cm
Marques : « EU » (au feu). Inventory numbers: “4597″ deux fois (à l’encre)

Musée Louis-Philippe, Eu, France, inv. 2003.8

Provenance 

Collection de Louis-Philippe Ier, Roi des Français, chambre du second étage, Château d’Eu, Seine-Maritime, France.

Le secrétaire est mentionné dans l’Inventaire du mobilier du Palais d’Eu au 1er. janvier 1841 :  “Inventaire du mobilier du Palais d’Eu au 1er. janvier 1841. […] Numéro 7 […] 4596 1 Commode en noyer, dessus de marbre 150 [francs] 4597 1 Secrétaire idem 150 [francs]”

Commentaire & Revue de presse

Etienne Royer, “Au Musée Louis-Philippe : le conservateur joue les commissaires-priseurs”, L’Informateur d’Eu, 17th October 2002 :

“[…] Martine Bailleux jouait le commissaire-priseur, non pas pour enchérir mais au contraire pour lancer un nouvel appel à générosité afin d’acquérir un secrétaire à abattant en acajou, en parfait état provenant d’une chambre du deuxième étage du château. Le vendeur, pour soutenir le musée, le vend le prix qu’il a lui-même payé pour l’acquérir il y a quelques années, soit 5.336 Euros (35.000 F.)[…]”

Martine Bailleux-Delbecq, curator of the Musée Louis-Philippe du château d’Eu, “Les acquisitions depuis octobre 2002”, Nouvelles du Musée Louis-Philippe, n° 26, December 2003, p. 3 :

“2003.8 : secrétaire provenant d’une chambre du deuxième étage du château d’Eu –Noyer, dessus en marbre (don des Amis du Musée Louis-Philippe avec la compréhension de […] et M. C. de Quénétain)”

Martine Bailleux-Delbecq, curator of the Musée Louis-Philippe du château d’Eu, 21th September 2004 :

“à Monsieur Christophe de Quénétain, qui participe activement à la renaissance de ce trésor national. Cordialement M Bailleux 21/IX 2004”